Pegasus : Un logiciel Espion Israélien Ciblant Activistes, Politiciens et Journalistes

Vendus comme très sûrs, Les iPhones, et maintenant les appareils Android ont été piratés par Pegasus pendant des années.

Pegasus, le logiciel développé par l’entreprise israélienne NSO Group, permet à ses clients d’espionner des détenteurs de smartphones d’Apple de manière totalement invisible pour les victimes.

Depuis 2016, au-delà de 50,000 téléphones auraient été ainsi infectés dont 180 téléphones de journalistes dans près de 24 pays au travers le monde.

Si le logiciel espion de l’entreprise israélienne NSO Group a pu être aussi massivement utilisé pour violer les droits humains, comme les enquêtes des dix-sept rédactions participant au « Projet Pegasus » le démontrent, c’est bien parce que ce mouchard a pu, pendant des années, déjouer la sécurité des téléphones d’Apple. Crochetant toutes les portes fermées installées par le constructeur américain sur ses iPhone, Pegasus a trouvé de multiples façons de s’installer, contre la volonté de ses victimes, pour en extraire une foule d’informations personnelles et confidentielles.

Dès la découverte de Pegasus par le laboratoire canadien Citizen Lab, en 2016, Apple a été contraint de corriger des vulnérabilités logicielles. A l’époque, des chercheurs avaient mis au jour des failles dans le fonctionnement de WebKit, son outil de navigation utilisé par Safari et l’essentiel des applications sur iOS, failles qui avaient rapidement été corrigées par le constructeur.

L’enquête menée par plus de 17 organisations médiatiques suggère une utilisation abusive et continue de leur logiciel espion par le groupe Israélien NSO. Ce logiciel espion, lorsque ayant infecté soit votre iPhone ou votre appareil Android, permet à ses utilisateurs d’extraire messages textes, photos et courriels, d’enregistrer vos appels et d’activer secrètement votre microphone.

JMD

https://jmdlive2.wixsite.com/jmdlive